Going on an Adventure

Imaginales 2022

L’an passé, vous aviez eu droit à un billet un tantinet agacé sur l’organisation d’automne des Imaginales 2021. Je ne regrette absolument pas de ne pas y être allé, je n’ai entendu que des retours déçus.

Affiche des Imaginales 2022

Heureusement, cette année, le festival revient fin mai et à sa place originelle, le long de la Moselle. Sur le Parc du Cours. A côté des parkings du Champs de Mars.

Oui cette année l’information est importante.

Parce que pour la première fois j’y emmène mes cyclones le jeudi toute la journée.

Alors oui c’est génial. Franchement. J’ai toujours eu envie de partager ça avec elles et eux. Seul bémol. On ne peut pas partir en train. C’est en voiture et je dois conduire l’une d’entre elles. Et je suis responsable du projet avec deux collègues qui n’y ont jamais été ~ mais bon iels ont meilleur sens de l’orientation que moi, donc bon XD

Voilà voilà. Non mais ça va je ne suis pas trop angoissé. Même s’il y a des chances qu’il pleuve et orage toute la journée. Je vais trimballer des cyclones, après tout. Ca va le faire.

Donc, ça, c’est mon jeudi XD

Bon vendredi il y a peu de chances qu’on me laisse sécher l’école (mais pourquoi j’ai fait prof XD) (même si j’ai que quatre heures greuh) donc je reviendrai tranquillement samedi et dimanche sur la journée. Et en train cette fois XD

D’autant que j’ai pris la carte Fluo et que tous les trajets sont à moitié prix et qu’une deuxième personne sur mon abonnement devrait pouvoir en profiter (Tesra ?).

Puisqu’on parle de copilotes, qui en sera ? Normalement Snow, Tesra et Zatoun m’ont déjà confirmé ❤ Je devrais avoir des copines de Metz aussi si le temps les inspire, et peut-être des copines du boulot … Mais les ami·e·s blogueurs·euses je ne sais pas encore !

Concernant les activités sur place, j’ai vaguement regardé les conférences quand j’ai montré le site aux cyclones ~ je n’ai pas prévu de les forcer à y aller, juste aller admirer les Magic Mirrors entre deux éventuellement. Je ne pense pas que je m’y rendrai non plus, au risque de siester ~ c’est über confortable là XD

Je vais encore râler sur l’organisation du site d’ailleurs. Jusqu’à l’an dernier (ou en 2020, je sais plus pour 2021), quand vous alliez regarder la fiche d’un·e auteur·rice, vous aviez accès à une petite biographie, sa dispo sur le salon, ses conférence et très importants, une petite bibliographie.

La biblio a disparu. Je trouve ça nul. Ca permettait de voir les divers ouvrages parus et déjà de démarrer une petite wish. Il est hors de question que je me tape la recherche internet pour tous les auteurs et autrices présent·e·s pour la faire, la wish. Qu’est-ce que ça m’a agacé de voir ça ! Certes tous les ans il y a de nouvelles personnes, mais certaines y vont depuis bien dix ans, voire plus, donc les infos étaient déjà présentes ! Aaarg !

Quelques auteurs·rices que j’ai envie de (re)voir : Manon Fargetton, Estelle Faye, Lionel Davoust, Morgan of Glencoe. Je me base uniquement sur le site des Imaginales, sans faire un tour des réseaux sociaux, donc il y aura certainement davantage de rencontres, au final. Et j’espère que ma libraire d’occasion préférée sera là aussi (Caro du Chat Borgne ^^).

J’ai préféré la recherche par exposants, même si certaines cases sont encore vides, sans lien vers le site de l’association / personne … donc retour case moteur de recherche. Agaçant à nouveau. J’ai quand même pu préparer une mini wish.

J’avais adoré le « premier » tome rédigé par Lionel Davoust (qu’il faut que je pense à ramener !) et j’ai très hâte de découvrir celui-ci, aux éditions Argyll.

J’adore cette période historique dans laquelle je situe un projet littéraire. Je découvre les éditions Luciférines aussi.

Y a paaaas du tout de lien XD En vrai, les éditions Oneiroi proposent trois recueils de nouvelles sur le steampunk, et ce thème-là me parle particulièrement (et puis c’est le vert, sinon c’est rouge ou bleu donc non :P).

Image Etsy

Chaque année je trouve tellement mignons les livres et articles de Maryline Weil sans jamais réussir à me décider. Là, c’est déjà fait, et j’ai contacté l’autrice pour savoir si elle amènerait ce deck. Il y aura le stock, ouf !

A part ça, je ne vais pas vous montrer d’image, mais j’attends de voir les stands suivants surtout : Terra Nostra, Dremmwel et Sa fée rêvée. Je crois que j’aurais du mal à ne pas les dévaliser, surtout pour les articles de décorations.

Et le stand de bonbons. Ah non on me rappelle que même si c’est les Vosges, les bonbons c’est au FIG en octobre 😛

Un peu tristoune, pas de nouvelles de Cape Diem, la super exposante chez qui j’avais acheté ma cape émeraude que j’adore 😦 Apparemment sa boutique Etsy n’est plus en pause, donc c’est déjà ça !

Et vous ? Est-ce que vous comptez venir ? Des choses prévues à voir, faire, acheter ? J’espère qu’on se croisera si vous y allez aussi !

Blogging

Blogging To Do List

En mai, ou en tout cas ce mois-ci, je ne vous dis pas la mémoire de moineau que je me trimballe. J’ai carrément oublié une partie des acquisitions et je vous ai préparé un billet complémentaire …

Donc on va faire une to do list. Parce que c’est juste de la logique et parce que les listes, c’est bien.

Pas mal de petites choses en réflexion dans ma catégorie lecture actuelle :

  • changer le nom
  • refaire une bannière
  • contenu d’un article lecture typique

Soupir … j’étais à jour dans les articles. Y a longtemps. Parce qu’entre temps, Macfly m’a claqué l’écran au nez, et le nouvel ordi était à installer, puis il n’avait pas de périphérique USB (oui, je vous jure. Non, je sais pas si j’en parlerai). Nouvelles sorties friperies ces dernières vacances donc nouveaux hauls. Et zéro temps pour les photos (juste ce week-end quand Anaël, l’appareil numérique, a décrété qu’il était fatigué et qu’il fallait charger sa batterie. Greuh). Donc :

  • Pas un
  • Pas deux
  • Pas trois
  • QUATRE articles à préparer …. et les photos à faire … Et pas le temps avant bien trois semaines ….

L’Eurovision, c’est ce samedi. Et donc de nouvelles chansons tout bientôt. Et je n’ai même pas démarré ma série d’articles XD.

  • finir le tableur pour faire les stats (nombre de fois tel pays, artiste, genre)
  • finir ENFIN l’article d’intro XD
  • et j’avais l’article sur mon « nouveau » lecteur depuis des plombes en carton aussi XD

Pas mal de choses à vous partager dans cette catégorie boulot aussi.

  • le bilan sur les livres achetés la dernière fois (j’ai dû pratiquement tout lire, tous ceux qui m’intéressaient en tout cas)
  • la liste de ceux que je viens de commander cette semaine

Imaginales en approche. Cette année, j’y retourne.

  • le petit article de « présentation »
  • maybe une wish ? je ne sais pas encore

Le nom a déjà changé, On My Shelves.

  • Refaire la bannière (j’ai plusieurs exemples mais je suis pas enthousiaste)
  • La série d’article sur ma bibliothèque idéale, il y a un brouillon pas trop mal rédigé et puis le reste (nan mais ça va prendre du temps aussi XD)

Le projet perpétuel XD je voulais poster tous les articles d’ici à la fin de l’année.

  • Je dirais que c’est de la petite mise en page avec mon point de vue actuel, ce qui reste de cette lecture, pour chaque article.
  • Et surtout y penser ^^,

J’ai l’impression que c’est tout … on parie que j’en ai oublié un paquet ? XD

Et vous, ça se passe comment en ce moment ?

On My Shelves

Moisson ! [Janvier~Avril 2022]

Très peu de revues achetées ou reçues en ce début d’année, notamment parce que Néon s’est effectivement arrêtée, et j’en suis vraiment dépité. Certes j’en ai encore à lire mais ça me peine qu’elle en reste au format digital, et pas en temps que revue mais articles sur un site. J’en lis quelques articles encore, via Facebook, mais ça n’est pas la même chose 😥

La première livraison n’est pas encore lue mais je n’ai pas résisté à la seconde, le thème de la presse était très tentant aussi. C’est toujours une patate, et mon père menace toujours de le piquer XD

Flow continue à arriver tout doucement mais je ne les lis pas encore ^^, Tant pis, j’aime bien les avoir de toute manière. Contrairement aux autres revues de même style (Open Mind, Respire) je ne m’en lasse pas et j’adore avoir cette longue étagère avec tous les numéros depuis la publication.

On inverse la vapeur avec bien plus de livres que de revues.

Je vous en parlais dans cet article il y a pfiouh … 7 ans. Mais c’est un premier tome qui a laissé une impression et lorsque j’ai vu la duologie complète disponible sur Vinted en hardback à moins de 20€ frais de port compris °O° je n’ai pas hésité. Ils sont en excellent état et attendent patiemment que je passe en mode fiction.

Je vous touchais deux mots de Get Messy Art dans mon article de lecture. C’est un livre broché plein de couleurs et d’enthousiasme, avec de joyeuses taches colorées en prime (pas littéralement XD mais il en donne l’impression). Everyday Witchcraft faisait aussi partie de ma wish d’Halloween mais je n’y ai pas encore touché à cause de la brique suivante 😛

Je vous disais dans l’article lecture que c’était une brique ^^, il est plus grand qu’un format A4 et über épais. Je ne peux pas le tenir directement sur les poignets pour le lire parce qu’il est vraiment lourd, il doit être posé ^^, Autre trouvaille Vinted ~ je n’aurais jamais pensé trouver autant de livres en anglais via ce site. L’avantage c’est qu’ils arrivent aussi bien plus vite que via ma librairie anglaise !

Si vous voulez un article dédié à ce deck avec plus de photos (et qui seraient les miennes), n’hésitez pas, il est tellement joli ! Il est entouré d’un emballage cartonné, puis une grande boîte, un livret hardback puis une autre boîte avec les cartes, sur le thème de l’astrologie, dans des couleurs très douces et apaisantes. Vinted à nouveau, heureusement puisqu’il n’était pas dispo en neuf sur Blackwell’s.

Non j’étais pas du tout dans une période astro. Vois vraiment pas de quoi vous parlez. Blague à part, si le thème est identique, l’exécution est fondamentalement différente. Le premier deck est très éthéré et artistique, celui-ci beaucoup plus simple avec une représentation plus traditionnelle des corps célestes. Les couleurs sont aussi plus directes et claires. Pareil que pour le premier, si vous voulez le découvrir plus avant, je peux lui consacrer un article ^^

Et vous ? Vous avez acheté des livres ou des revues, vous en avez reçu dernièrement ?

Lecture sur un rocher

Feuilles (Décembre 2021 ~ Avril 2022)


Je n’avais pas trop envie de parler lecture en ce début d’année. Donc, forcément, si je veux refaire un petit bilan, il faut repartir loooongtemps en arrière ^^, jusque décembre 2021. Mais bon, ça ne veut pas dire qu’il sera très fourni non plus.

Il y a eu peu de lectures au long cours sur cette période. Pas mal de relectures mangas dont je n’ai pas spécialement envie de parler (il se peut que je ne les donne pas toutes d’ailleurs), et pas celles du boulot (il y aura un article à part pour celles de la commande manga ^^ mais nooon je l’avais pas zappé … aussi … ^^,). Il y a aussi un webtoon, ce qui est surprenant.

J’ai découvert ce comic via une de mes élèves dans mon CDI secondaire sur Webtoon. Je la retiens, la vile. J’ai dévoré les premières centaines d’épisodes en deux jours et là : plus rien d’ici fin avril … nooooon T°T La parution vient tout juste de reprendre, et à rythme d’un épisode par semaine, forcément.

L’histoire est celle de Perséphone, la fille de la déesse Déméter, qui quitte le royaume des humains pour aller étudier dans celui des dieux et y rencontre Hadès dont elle tombe amoureuse. Je ne spoile pas XD C’est de la mythologie :p (oui bon ya trente mille versions). L’autrice, Rachel Smythe, a merveilleusement réactualisé l’histoire et les personnages, mais avec des thèmes parfois lourds (violences sexuelles, physiques, émotionnelles, chantage …). Ils sont cependant vraiment bien amenés. Les dessins, aussi, sont top. J’adore les couleurs et les choix effectués, rien que sur la couleur de peau des personnages. L’espace de la page web est d’ailleurs superbement utilisé dans certaines scènes verticales … Bref. Une rencontre géniale dont je compte reparler dans de prochains articles.

Comme j’essaie de lire moins sur mon iPad, dans mon CDI secondaire je ne l’emmène plus et j’en reviens à la lecture de BD (c’est toujours plus pratique que les mangas quand on déjeune, je peux la pousser un peu plus loin devant et l’ouvrir sans trop avoir peur de casser le dos).

Je ne sais pas pourquoi, je m’étais arrêté au tome 2 ou 3 de Princesse Sara (peut-être parce qu’on n’avait que les premiers XD). Là j’ai terminé la partie adaptation (Sara qui quitte son père, reste au pensionnat comme élève puis servante) et démarré la réinterprétation, l’âge adulte de l’héroïne. J’aime vraiment beaucoup le thème steampunk, les inventions, le dessin toujours. Une très belle découverte.

Lecture de mon CDI principal en cas de coupure internet (oui sinon je lis sur l’ordi XD).

Je suis in love de ce petit personnage … depuis des années maintenant. Mafalda, je l’ai découverte à ma première inscription à la Médiathèque il y a pfiouh. Si le dessin n’a pas l’air de payer de mine, l’histoire et les personnages sont adorables.

Mafalda est une petite fille qui vit en Argentine et s’interroge de tout, de rien. De la politique principalement (pourquoi les pays du monde ne peuvent pas s’entendre ?) et surtout, surtout : pourquoi la soupe ? Ses parents ont un peu du mal à la suivre, elle et son globe adoré, et ses amis (entre Susanita qui ne rêve que de se marier et d’avoir plein d’enfants et adoore le raconter, Felipe qui s’imagine en cow-boy solitaire et Manolito bien les pieds sur terre dans son magasin) essaient tant bien que mal.

J’adore. J’adore le dessin qui fait terriblement vintage et plein de douceur. J’adore l’humour, parfois léger (les histoires de soupe, j’avoue, je compatis) et parfois plus élaboré et surtout la conscience du monde de Mafalda, ses réflexions, cette petite fenêtre sur l’Argentine des années 60-70.

J’avoue, ça me déprime un peu de voir qu’il n’y a que moi qui les ai lues depuis que je les ai achetées au boulot ^^,

Je vous parlais de Drama il n’y a pas longtemps (que j’ai relu aussi), j’aime beaucoup Raina Telgemeier, son dessin plein de rondeur et de douceur, son authenticité. Je viens juste de commander Guts, la « suite » de son autobio graphique.

Alors oui. C’est coupé. De partout. Enfin surtout à partir du tome 2 (pas celui de l’illustration mais Anne of Avonlea), et énormément le 3. Mais c’est tellement proche à mes yeux de l’essence du roman originel (ne pas parler de l’adaptation Neflix, ne pas parler de l’adaptation Netflix). J’adore toujours autant le trait de Yumiko Igarashi, qui fonctionne tellement bien avec cette histoire. Quel dommage que seul le premier tome du roman ait été traduit.

Je me suis payé un bouquet de fou rires avec les différents titres de cette mangaka. Les romances sont certes parfois borderline et souvent clichés, mais aussi très drôles.

Série que Bestie Mely m’a fait découvrir lorsqu’on était ado, elle a l’air d’un shojo qui ne paie pas de mine. Une jeune fille über timide tombe amoureuse d’un garçon plus naturel, plein d’énergie et d’expérience. Oui mais non. Mars, c’est beaucoup plus. Beaucoup de sensibilité, des thèmes difficiles (abus sexuels dans la cellule familiale, traumatismes, suicide, violences psychologiques), le tout raconté avec justesse et un ton plein d’espoir. Autant à la base je n’étais pas du tout attaché au dessin (qui pour moi colle bien mieux à la série historique de l’autrice sur les Borgia), autant je trouve qu’elle apporte une touche intemporelle à l’histoire, au final.

Hum. J’avais découvert cette série il y a quelques années mais la romance trop ancrée m’avait agacé.

L’héroïne a choisi de devenir bibliothécaire dans une section d’élite pour suivre l’officier de cette section dont elle est tombée amoureuse quelques années auparavant.

Je crois que j’ai été un peur dur XD Parce que le contexte est top. Oui ily a section d’élite de bibliothèques parce qu’il le faut. Dans un futur proche, le Japon a mis fin à beaucoup de liberté relatives aux livres, à ce qu’on a droit de lire ou d’écrire. Les bibliothèques ont donc fait sécession du gouvernement pour se dresser de leur côté et lutter contre l’organisme de censure qui s’est instauré.

C’est juste passionnant. Les réflexions sont nombreuses (et les blagues sur le classement de bib dans lequel l’héroïne est une quiche complet XD ), est-il plutôt important de protéger la jeune génération de sujets compliqués, quitte à détruire complètement les oeuvres qui les mentionnent ? Peut-on imaginer vivre dans un monde où à tout moment les libraries peuvent subir un raid officiel pour confisquer des ouvrages interdits, surtout que la liste évolue constamment ?

Où même les musées – parce que c’est la culture au sens large qui est constamment attaquée – risquent d’être mis en danger ? Parce que oui les raids ne se font pas avec des marguerites mais des armes bien réelles … Le directeur de la section armée des bibliothèques est d’ailleurs en fauteuil roulant suite à la première attaque armée des années auparavant. Manga news qualifie l’histoire de « politique fiction », et j’adore le terme.

Un documentaire aux illustrations juste charmantes réalisées par l’autrice, Ann Shen. La sélection – ah oui par bad girls elle entend les femmes indépendantes qui ont agi à contre courant de la société dans plein de domaines différents – est intéressante et couvre le globe dans un effort de diversité. J’en connaissais certaines, j’en ai découvert d’autres. J’ai déjà lu plusieurs livres sur le sujet mais je ne m’en lasse pas, surtout avec l’aspect graphique de celui-ci.

Un petit livre d’art pour compléter les lectures terminées de cette période. Je m’attendais à différentes techniques mais elles sont recentrée dans le cadre de la réalisation de carnets artistiques avec des techniques, comme par exemple utiliser une carte de fidélité pour peindre toute une surface de papier. Pas mal de choses que j’ai envie de tester. Mais il m’a peut-être manqué quelque chose pour vraiment profiter de cette lecture.

Pfiouh … une revue qui m’a pris des mois. Si le thème, forcément, me parle, je n’ai pas du tout aimé l’objet en lui-même, sa mise en page, et parfois l’écriture. Les encarts sur la contemporaine romanesque actuels ont un côté très méprisant, et le choix de classement des « genres » … est vraiment limite aussi. Une revue qui vaut pour les classiques, très probablement tout ce que ses auteurs considèrent en matière de littérature.

Lectures en cours :

C’est complètement la Une qui m’a frappé et donné envie d’y jeter un oeil. Bon, les articles ne sont pas tous évidents à lire (ou c’est juste mon côté « tout ce qui ressemble à de la théorie de l’info com me fait dormir XD ») mais donnent beaucoup à réfléchir, notamment ce qui touche aux fake news, à la gestion d’Internet, etc.

Emprunté au boulot pour prendre des notes pour le roman. Je n’ai pas tenu 75 pages, je crois. Je m’ennuie terriblement. Il y a très peu (s’il y en a) d’illustrations, l’écriture n’est pas marquante, j’a l’impression que c’est furieusement sexiste et je trouve très peu d’idées inspirantes.

Une lecture doudou (ouais un pavé historique c’est doudou complètement XD) sur les familles royales européennes de l’aube de la Première Guerre mondiale à quelques années après la Seconde. Jean des Cars a cette écriture très visuelle et entraînante qui emmène loin des tomes poussiéreux.

Je vous en parlais dans ma wish list d’octobre, j’ai finalement trouvé ce livre sur Vinted. En mode brique XD je vous en parle dans l’article d’acquisition. La lecture avance très doucement mais plaisamment. On a démarré par une présentation de l’étude des anniversaires, puis des signes astro de manière générale, et avant l’étude par jour, ce que je crois être les décans aka le signe divisé par semaine. J’adore découvrir les traits de personnalité possibles et je me demande si je ne pourrais pas utiliser ça pour un roman ^^ Et sinon c’est une brique XD


Bon, je suis quand même content que, malgré le fait que cet article couvre cinq mois de lecture, il soit plus court que d’autres XD

Et vous, de belles lectures ces temps-ci ?

Lecture sur un rocher

Les femmes qui lisent sont dangereuses

Women Who Read Are Dangerous. Laure Adler, Stefan Bollman (auteurs). 2006, 149 p. Flammarion. Beau Livre, Artwork.

Les femmes et la lecture dans l’art occidental « Les livres ne sont pas des objets comme les autres pour les femmes ; depuis l’aube du christianisme jusqu’à aujourd’hui, entre nous et eux, circule un courant chaud, une affinité secrète, une relation étrange et singulière tissée d’interdits, d’appropriations, de réincorporations. « 

Pour cette lecture vintage, on remonte à 2018. Mais pas vraiment avec plaisir.

Honnêtement, je ne sais pas ce que j’attendais. Quelques oeuvres d’art avec des commentaires légers, pour rester plongés dans lesdites oeuvres.

Pas à une introduction de plus de vingt-cinq pages intitulée Sextuelle qui se lance dans toute une métaphore filée de la lecture, des femmes et du sexe. (« Car la femme qui lit est une insatiable sexuelle. Au lieu de lire, elle ferait mieux de frotter le parquet de son appartement tous les matins, de s’injecter des lotions calmantes dans le vagin(…) » …).

Passionnant.

Même si certaines des oeuvres présentées ensuite m’ont plu, je reste sur cette première impression chiante et hors de propos.

J’ai apprécié découvrir le travail de Julia Margaret Cameron avec une photo d’Alice Liddell, le modèle d’Alice au pays des merveillesLa Grammaire magique de Jessie Marion King m’a donné à voir un autre versant de l’Art nouveau.

Mais le début m’a tellement plombé que je regrette presque de m’être accroché et de ne pas avoir refermé le livre dès le début de cette intro ridicule. Le pire, c’est qu’il y a des éléments intéressants d’histoire de la lecture, mais cette focalisation sur le sexe est trop agaçante pour donner envie de continuer.

Franchement, je n’arrive pas à croire qu’un livre ayant pour thème principal la lecture ait pu se barrer aussi loin dès l’introduction. Vous l’avez lu ? Il vous a plu ?

On My Shelves

Ma collection de livres idéale

Il y a quelques temps, je vous parlais de mon envie d’avoir à nouveau une bibliothèque pleine de livres chouettes et ne plus toujours la rétrécir. De revoir vraiment ma bibliothèque comme une collection de livres auxquels je tiens, que je peux relire, montrer, conseiller, prêter, en profiter.

Du coup, je me suis posé la question. Il y a quoi dans ma bibliothèque idéale ?

Donc forcément j’ai fait une liste XD Je suis revenu sur ma liste de livres lus sur Storygraph, sur le tableur qui regroupe la liste de livres qui ont été dans ma bibliothèque il y a longtemps (je crois que j’en parle dans la série d’articles sur mes lectures scolaires), le contenu actuel de mes étagères et mes souvenirs (pas les plus pertinents dans la liste XD).

Je suis donc arrivé à une liste de départ, de livres dont j’ai parlé sur le blog – ou pas ! -, que j’ai encore sur mes étagères – ou pas ! XD Certains partis assez récemment ^^, pas graaave XD -, lus dans les deux dernières années ou alors des plaisirs de la Médiathèque de quand j’avais une dizaine d’années et auxquels je pense encore.

(Idée : aller faire un tour dans ladite Médiathèque pour voir si leur collection me rappelle des souvenirs – la dernière fois que j’y ai été il y a quelques années j’ai revu les livres que je lisais début années 2000s … le renouvellement n’est pas forcément au rendez-vous, donc peut fonctionner).

Comme (étonnamment XD) il y a plusieurs centaines de livres dans ladite liste, ce n’est pas tout pour cet article et c’est donc parti pour une nouvelle mini série (j’aime bien le concept ^^,).

On commence par une série de livres dont j’ai parlé sur le blog et qui a été (relativement) récemment adaptée en série télévisée : Anne of Green Gables de Lucy Maud Montgomery. Je ne parlerai pas de la série parce que je ne m’en suis toujours pas remis.

Ma première lecture de cette série, je ne pourrais pas vous la dater. Je crois que je savais à peine lire. Ma mère l’avait trouvée chez France Loisirs et j’avais adoré le personnage d’Anne, son imagination, le contexte historique, la maladresse de l’héroïne, puis son métier d’enseignante (qui était mon choix d’adolescente aussi et a définitivement influencé ma manière de voir les choses à l’époque). Sans parler des adaptations non non on ne va pas en parler sinon je vais repenser à Anne with an E et je n’ai toujours pas fait le deuil de mon adaptation idéale.

Je n’ai plus ces éditions anglaises parce que je ne les trouvais pas si jolies (le premier tome était un peu différent des suivants et j’ai horreur des séries dépareillées). Trouvées par hasard, pas toutes à la fois, lors de mon année irlandaise et je ne les avais pas toutes … pas envie de partir à la chasse à l’édition d’occasion à ce moment.

Maintenant, j’hésite un peu. J’ai très envie de les avoir. Mais quelle édition ? La version française de France Loisirs ? Signifie de fouiner en ligne pour les avoir toutes et en très bon état (puisque clairement plus disponible chez l’éditeur et il est hors de question que je refasse partie de leur club). Une édition originale, une autre VF ? De très nombreuses sont sorties ces deux dernières années et elles sont très jolies … Je ne sais pas encore !

(Update deux jours après avoir rédigé le brouillon de cet article XD : les éditions VF sont cachées dans la bibliothèque des parents. C’est déjà bon à savoir, mais elles sont aussi relativement abîmées puisque des années de relecture).

Anne de Green Gables est le premier tome ; Anne d’Avonlea le deuxième ; puis Anne de Redmond (anciennement Anne quitte son île, mais j’aime bien ce titre) et Anne de Windy Willows (anciennement Anne au Domaine des Peupliers, ce qui ne me dérange pas non plus puisque lu en VO entre temps)

J’étais tombé sous le charme de cette édition VF à la librairie, aux éditions Toussaint Louverture (diantre que c’est beau leurs livres !), en particulier les couleurs du deuxième tome. Je découvre le troisième et c’est complètement le même style ❤ Ce sont des grands formats reliés en durs et tellement agréables à feuilleter. Juste, la traduction est différente de mon édition d’enfance, ce qui peut être perturbant …


Je comptais vous parler d’autres titres mais l’article est déjà plus long que je ne pensais XD

Et vous ? Ces livres vont partie de votre liste d’incontournables ? Vous les avez lus, ils vous ont plu ? Il y a quoi dans votre liste ?

Je bloque sur les logos XD je n’arrive pas à m’y mettre ^^,

Lecture sur un rocher

Drama

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien depuis … longtemps ^^, Aujourd’hui, je vous propose une reprise tout en douceur avec une lecture vintage, que j’ai relue la semaine dernière avec beaucoup de plaisir.

Raina Telgemeier (autrice). Gurihiru (coloriste). 2012, 233 p. Scholastic (Graphix). BD – Jeunesse. Livre lu en anglais.

Callie loves theater. And while she would totally try out for her middle school’s production of Moon over Mississippi, she can’t really sing. Instead she’s the set designer for the drama department’s stage crew, and this year she’s determined to create a set worthy of Broadway on a middle-school budget. But how can she, when she doesn’t know much about carpentry, ticket sales are down, and the crew members are having trouble working together ? Not to mention the onstage AND offstage drama that occurs once the actors are chosen. And when two cute brothers enter the picture, things get even crazier!

J’ai commandé d’autres romans graphiques de Raina Telgemeier dans mon CDI secondaire ❤

(Je les ai peut-être chipés aux élèves pendant des MOIS parce que j’ai oublié de rédiger cet article, mais c’est un détail).

Contrairement à Smile et SistersDrama n’a pas spécialement d’éléments autobiographiques. Il s’agit d’un adorable petit récit jeunesse sur une demoiselle qui adore le théâtre en mode comédie musicale, mais comme elle ne peut pas vraiment chanter, fait partie de l’équipe de régie de scène.

Je suis de plus en plus intéressé par cet aspect du théâtre, notamment pour le roman, et j’ai trouvé que Raina Telgemeier en parlait d’une manière adorable et plutôt équilibrée : sans se perdre dans la romance au profit du théâtre et inversement.

Il y a d’ailleurs une jolie touche LGBTQIA+, un peu inattendue, j’ai été ravie de la trouver là (ça change !).

Le dessin a toujours ce côté arrondi et adorable de l’autrice. Callie et ses cheveux violets sont juste parfaits !

Pas vu non plus de gros soucis au niveau du vocabulaire, ça reste assez simple et basique. Les 5èmes et 4èmes adorent.

(Ils le réclament d’ailleurs, il faut que je le ramène XD).

Hey ça va hein cette année le·la jeune avant moi l’a squatté pendant des semaines, ça compense XD En vrai mon opinion n’a pas changé. Je trouve les récits de Raina Telgemeier adorables et son dessin tout choupi. L’anglais reste très abordable et c’est mon livre préféré de l’autrice pour l’instant ! Une suite est sortie à Smile et Sisters, d’ailleurs, j’ai hâte de la lire !

Vous connaissez ces petites BD ? Celle-ci vous tente ? Elle est disponible en français si vous préférez, sous le titre En scène !

This little life of mine and other stuff

Update printanier

Coucou tout le monde !

Promis, je ne vous oublie pas, et le blog n’est pas abandonné.

C’est juste que ces derniers mois ont été assez remuants (notamment avec Macfly qui a décidé qu’il ne voulait plus de moi T_T )et que je n’ai pas trop la tête à écrire ici.

Mais les vacances approchent, et je reprends toujours un peu à ce moment.

Je vous dis donc à bientôt … j’espère !

Life as a Teacher Librarian - Pérégrinations de profdoc

Première moisson manga au CDI

Cette année, j’ai réussi à lancer la première commande manga un peu plus tôt. A part deux exceptions, j’ai voulu la centrer sur des suites.

Il y a une BD dans le lot, c’est la seule série qu’on me demande depuis quelques années, Seuls – que je n’ai pas lue ^^, Petit aperçu des mangas.

Il y a aussi deux Dragonball édition Perfect, mais je trouve ça un peu moins intéressant à présenter.

J’ai adoré le premier tome de Dahliya. L’histoire présente un univers de magie et d’inventions, avec une héroïne qui vient de notre monde et s’en inspire pour ses créations. C’est adorable.

Suite et fin d’une petite série sur l’escrime. Le premier tome n’était pas mal mais sans plus.

Je trouve que la version Perfect de Dragonball n’est « pas intéressante » entre autres parce que je connais l’histoire pas loin de par coeur ^^, La version SD apporte plusieurs éléments supplémentaires. La couleur, l’aspect petit choupi (SD) des personnages et les petits gags ajoutés/retirés, laissant l’histoire une surprise malgré le terrain connu. J’ai beaucoup aimé le premier tome.

Je poursuis la série démarrée à la rentrée (premier tome acheté pour être proposé en idée lecture 3ème le mois dernier) sur une jeune fille qui découvre les jeux paralympiques. Alors c’est un sujet intéressant mais je n’ai pas vraiment été touché par le début.

L’atelier des sorciers est une de mes séries chouchous depuis quelques années – mais les cyclones sont moins fans ^^, La vision de la magie y est particulière, axée sur le dessin, qui est notamment très beau.

Les deux dernières séries sont des nouveautés. Officiellement ajoutées à cette sélection parce que c’est de la science-fiction (et le prochain thème des lectures cursives des 3èmes 😀 j’ai hâaaate !), c’est aussi parce que la 2nde me parle énormément et que j’ai plus qu’envie mais besoin de savoir.

Adaptation de La guerre des mondes de Wells, que je ne connais que vaguement de nom et d’essais Youtube, c’est une très belle édition. On est sur du grand format relié, sans jaquette, je trouve l’objet déjà frappant.

La série qui me fait furieusement envie ! Futur dans l’espace, jeunes génétiquement modifiés pour vivre longtemps en ayant une apparence très juvénile, autres condamnés à mourir à 18 ans, univers basé sur des contrats (travail mais aussi amitiés, relations amoureuses, etc) … je suis fasciné et j’ai juste hâte de découvrir tout ça ! Surtout qu’apparemment il y a un écart d’une vingtaine d’années entre les tomes 1 et 2, ce que je trouve très original. Et la série est terminée en neuf tomes, ce qui est pas mal aussi.

L’extrait dispo sur le site de l’éditeur.

Que pensez-vous de cette sélection ? Il y a des titres que vous connaissez, qui vous font envie ?

On My Shelves

Futures bibliothèques

Ce sont peut-être les vidéos Youtube de Bookshelves Tour, ou le fait que j’ai bien plus lu en numérique ces derniers temps … ou encore le fait que je me dise que le minimalisme ça n’est pas forcément pour moi (je penche plus pour du mindful maximalisme en ce moment ^^,) (ou encore cette Youtubeuse qui a décidé de remplir sa nouvelle salle bibliothèque en commandant des livres en ligne et dévalisant une magnifique librairie d’occasion) … j’ai de nouveau cette envie d’avoir une très belle bibliothèque fournie.

Les bibliothèques chez les parents en 2014 … j’ai pas envie de retourner à cette période ^^,

Mais pas comme elle l’était avant. Forcément, mes envies en matière de lecture ont énormément changé depuis quelques années. Je lis des mangas au travail et je n’ai plus envie d’en avoir des centaines chez moi (et encore une fois, Clamp, vous me séparez Sakura et Shaolan dans Clear Card Act, tous vos mangas passent par la fenêtre. Les cyclones sont prévenu·e·s).

Pareil pour des romans. J’apprécie toujours autant les résumés et pitches, mais trouve le temps immensément long à lecture et suis très souvent frustré de la manière dont ils sont développés. J’ai plus envie de lire de la poésie, par exemple, avec des autrices comme Nikita Gill et Amanda Lovelace. Il va forcément y avoir des exceptions, comme les livres de Mélissa, et je ne m’interdis pas de tenter certains genres comme de la romance où j’ai découvert des choses plutôt chouettes en numérique dernièrement. Eventuellement des romans graphiques.

Et puis, surtout, du documentaire, notamment en Histoire, arts, mythologie, écriture, mode, féminisme … pourquoi pas d’autres idées encore. Mais je pense que ce sera surtout en anglais, j’ai surtout envie de lire dans cette langue.

Donc s’il y aura encore quelques acquisitions issues de salons littéraires (je pense toujours au FIG et aux Imaginales), il y aura aussi beaucoup de commandes en ligne. Surtout depuis que j’ai découvert que Vinted regorge d’annonces sur de l’anglais ou de l’italien (encore merci à Zatoun de m’avoir envoyé dans cette direction ❤ ), même de l’allemand (même si trop compliqué pour moi XD).

Et vous ? Vous avez de nouvelles idées pour vos bibliothèques? Des envies d’achat classiques ou moins conventionnelles ?

Oui oui, il faut que je change les slogans de ces logos ^^,